« Anjou Villages Brissac » ou l’expression schistique du cabernet sauvignon

La Loire comme vous ne l'avez jamais bue...

98108015

L’AOP « Anjou Villages Brissac », de création récente (1998), est une sous-appellation de l’AOP « Anjou ». Les terrains des Coteaux-de-l’Aubance délimités dans cette appellation s’étendent sur environ 100  hectares de pente douce et une dizaine de communes, dont Brissac-Quincé, célèbre pour son magnifique château aux accents baroques (surnommé le « Géant du Val de Loire ») et qui est accessoirement le plus haut château de France (7 étages) !

98107988

Le terroir est propice à l’élaboration de vins rouges qualitatifs réputés de garde (8 à 10 ans), qui sont bien souvent à un excellent rapport qualité prix. Il est situé dans les contreforts orientaux du Massif Armoricain : on le nomme « l’Anjou noir » car il est composé de schistes ardoisiers (par opposition à « l’Anjou blanc », qui est formé de sols calcaires (tuffeau) issus de l’extrémité sud-ouest du bassin Parisien).

Cette appellation produit exclusivement des vins rouges issus des deux cépages cabernet : le cabernet franc, cépage ligérien par excellence, et le cabernet sauvignon beaucoup plus connu en terre bordelaise. Le cabernet sauvignon moins exigeant en eau que le cabernet franc se plaît sur ces terroirs schisteux (la disponibilité en eau y est plus réduite, ce qui oblige les racines de la vigne à descendre en profondeur via les failles du schistes pour y puiser les ressources trophiques adéquates). Il en résulte des vins particulièrement complexes et racés.

L’AOP « Anjou Villages Brissac » possède deux grandes particularités :

1 / Elle est la seule AOP des vins rouges de Loire à produire des vins issus à 100% de cabernet sauvignon ! Le cabernet franc confère à ces vins de la finesse, une structure souple et veloutée, tandis que le cabernet sauvignon leur assure une puissante charpente et une grande richesse de tanins, les prédisposant ainsi à devenir d’excellents vins de garde.

2/ Les conditions pédoclimatiques des vallons de l’Aubance font que le raisin arrive tôt à maturité (ce n’est pas pour rien qu’on produit ici aussi d’excellents vins liquoreux à partir du chenin surmûri). Les baies sont récoltées à maturité avancée, d’où les arômes de fruits noirs que l’on retrouve systématiquement à la dégustation.

Au final, on obtient des vins rouges complexes, charnus, tanniques, de couleur sombre aux arômes de fruits noirs, aux notes animales et empyreumatiques (café, cacao). A l’examen visuel, la couleur (robe d’un grenat sombre et profond) ferait rapidement penser à un vin issu de cépages noirs comme le mourvèdre ou le carignan. En bouche, le vin est concentré, doté d’arômes puissants et de tanins de velours. Résultat : il est impossible de deviner qu’on a affaire à un vin d’Anjou… Tout est réuni pour planter à l’aveugle un dégustateur averti !

A titre personnel, je n’aurais jamais pensé qu’un vin rouge de Loire puisse produire des vins si déroutants : jusqu’à présent, j’assimilais plutôt le vin d’Anjou à un sympathique vin de table…  Mea culpa, mea maxima culpa…

En guise de repentance vineuse, voici ma sélection de quelques unes des plus belles expressions des cépages cabernet mûris sur ces sols schisteux :

NDLR : Of course, pour mieux les apprécier, on veillera à déguster ces quelques vins avec un pigeonneau rôti ou un canard laqué, ou encore un gibier baignant dans une sauce au sang !

Anjou Villages Brissac, Château princé, 2009

http://www.chateauprince.fr/

98108088.to_resize_150x3000

Terroir : Quartz et graves sur sous sol de schistes

Cépage : 100% Cabernet Franc

Dégustation :  Arômes de fruits noirs, très mûrs. Arômes de réglisse et de zan. Notes empyreumatiques (caramel, fumé). Un vin rond en bouche, aux tanins racés, et qui développe une très belle longueur.

Domaine de Bablut, Anjou Villages Brissac cuvée Rocca Nigra, 2009

www.vignobles-daviau.fr/

98108149.to_resize_150x3000

Cépage : 100 % cabernet sauvignon (raisins récoltés très mûrs)

18 mois d’élevage en fûts, 50 jours de macération !

Dégustation : Arômes de mûres, de myrtilles, et de réglisse. Notes clairement animales (cuir). Vin présentant une belle matière veloutée. Vin puissant, torréfié (moka, cacao).

Domaine des Rochelles, Anjou Villages Brissac cuvées Les Millerits, 2010

www.domaine-des-rochelles.com/

98108598

Cépage : 100% cabernet sauvignon

Élevage en fûts de chêne pendant 12 mois

Dégustation : Vin très concentré, arômes de fruits mûrs quasi confits, de réglisse, et de tabac. La bouche est le reflet des impressions olfactives avec la même densité et la la même richesse d’expression. Beaucoup de finesse dans le grain du tanin (vin très soyeux). Très belle finale inextinguible où règnent sereinement les fruits et les épices. Assurément, le plus « médocain » des anjous !

Domaine des Rochelles, Anjou Villages Brissac cuvée la Croix de Mission, 2010

Cépage : 90% cabernet sauvignon, 10% cabernet franc

Élevage en cuve inox pendant 1 an

Dégustation :  Arômes de fruits rouges (cassis, mûre) et de fruits noirs rehaussés par une nuance subtile de réglisse. En bouche, le vin est moelleux et velouté et propose une belle puissance aromatique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s