Au fil de la Loire : du Sancerre au Muscadet…

La Loire comme vous ne l'avez jamais bue...

97855560 97855577

J’ai eu le plaisir d’organiser ce vendredi une dégustation ayant pour thème les « vins blancs secs de Loire » à Mareau-aux-prés (45), au cœur de l’AOP Orléans-Cléry.

L’objectif de cette dégustation était d’illustrer la grande diversité des vignobles ligériens entre Sancerre et Nantes (environ 800 km) : diversité climatique (océanique, continental), diversité géologique (sols sableux, argilocalcaires, crayeux, schisteux, volcaniques), diversité ampélographique (sauvignon, chardonnay, pinot meunier, chenin, romorantin, melon de bourgogne) et diversité des pratiques viniviticoles !

97855656

Nous avons dégusté 7 vins issus de 6 cépages, presque tous signés par des artisans-vignerons. Dans l’ordre d’apparition :

Vignobles Centre-Loire

1/ AOP « Sancerre » Les Chasseignes 2012 du Domaine du Pré Semelé

Cépage : sauvignon

Terroir : pierreux à caillottes kimméridgiennes

2/ AOP « Menetou-Salon » 2010 du Domaine Isabelle et Pierre Clément

Cépage : sauvignon

Terroir : calcaires kimméridgiens

3/ AOP « Orléans-Cléry » 2012 de la Cave coopérative de Mareau-aux-prés

Cépage : dominante de pinot meunier, chardonnay

Terroir : limons sableux

Vignobles de Touraine :

4/ AOP « Cour-Cheverny » cuvée François Ier vieilles vignes (75 ans) 2007 du Domaine des Huards

Cépage : romorantin

Terroir : sol sableux avec argiles et calcaires en profondeur

5/ AOP « Vouvray » sec 2009 du Domaine d’Orfeuilles

Cépage : chenin

Terroir : tuffeau (craie blanche) surmonté argiles à silex (perruches)

Vignobles de l’Anjou-Saumurois

6/ AOP « Savennières Roche aux Moines » 2010 du Château Pierre-Bise

Cépage : chenin

Terroir : schistes ardoisiers et schistes carbonifères du massif armoricain

Vignobles du Pays Nantais

7/ AOP « Muscadet Sèvre-et-Maine » Expression d’Orthogneiss 2010 du Domaine de l’Ecu

Cépage : melon de bourgogne

Terroir : roches métamorphiques du massif armoricain : gneiss, granite

97855614 97855623 97855634

Les 9 participants ont décerné les 3 meilleures notes aux vins suivants :

1/ AOP « Muscadet Sèvre-et-Maine » Expression d’Orthogneiss 2010 du Domaine de l’Ecu :  16/20  (prix : environ 11 euros)

Vin cristallin, iodé, fumé, salin, aux arômes de pamplemousse rose et de noyau d’amandes. Un vin qui réconcilie avec l’appellation Muscadet, tant il est le fruit d’une fine expression du terroir volcanique.

www.domaine-ecu.com

97855796

2/ AOP « Savennières Roche aux Moines » 2010 du Château Pierre-Bise :  15/20 (prix : environ 12.50 euros)

Vin complexe, rond (sucre résiduel) et puissant, aux arômes de tilleul, d’acacia, aux notes de miel et de fruits mûrs. Un vin à la limite de l’oxydatif, ce qui n’a pas échappé au palais aiguisé de certains participants pour qui, ce vin évoque un peu le goût du vin jaune. Un participant l’accompagnerait volontiers d’un Epoisses tant ce vin est long en bouche et puissant !

www.chateaupierrebise.com

97855813

3/ AOP « Menetou-Salon » 2010 du Domaine Isabelle et Pierre Clément :  14,5/20 (prix : environ 8 euros)

Vin magnifiquement vinifié qui démontre la qualité de cette appellation (qui pâtit de la notoriété de Sancerre). Le vin est très expressif : après 4 années de garde, on obtient un vin très fruité, aux arômes exotiques d’ananas et de fruits de la passion.

www.clement-chatenoy.com

(NDLR : leur cuvée Pierre Alexandre est extraordinaire…)

97855840

Enfin, une mention spéciale a été attribuée au Cour-Cheverny cuvée François Ier vieilles vignes 2007 (domaine des Huards), pour son originalité (notes de mirabelles et de coing, fraîcheur mentholé en fin de bouche). Ce vin a été jugé, complexe et racé, et très atypique. Au final, une belle découverte pour tous les participants, qui n’en avait jamais bu ! Pour la petite histoire, sachez que l’origine du cépage romorantin remonterait à François Ier qui fit venir 60 000 pieds de vigne de bourgogne pour les faire prospérer non loin du château de sa mère, Louise de Savoie, à Romorantin. Ils furent plantés à l’automne 1517. Aujourd’hui, l’AOP Cour-Cheverny est une minuscule appellation de 50 hectares…

Un grand merci à Christian et Martine, nos hôtes d’un jour !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s