Missile, vous avez dit missile ?

Actualité vineuse

D5LAUNCH

Définition du missile: 

« Projectile faisant partie d’un système d’arme à charge militaire classique ou nucléaire doté d’un système de propulsion autonome et guidé sur toute ou partie de sa trajectoire par autoguidage ou téléguidage».

Bref,  un engin explosif autopropulsé et autoguidé !

Alors vous me direz : quel est le rapport avec le vin ?? Et vous aurez en grande partie raison… cependant, ne connaissez-vous pas l’expression « faire péter un missile lors d’une dégustation de vins » ? Vous savez, ce grand vin qui vous atomise une dégustation car il se situe nettement au-dessus du lot… Bien souvent, il s’agit d’un Grand Cru de Bourgogne issu d’une grande signature ou d’un Premier Grand Cru classé de Bordeaux.

Décryptons un peu tout cela !

Dans le « lance-missiles » oenologique, on trouve différentes catégories de missiles vineux:

1/ Le Tomawalk (Copyright F. R. 😉 ) ou vrai gros missile :

C’est le vin mythique, qui explose au nez et en bouche par sa palette d’arômes détonants et fascinants. Un missile qui fait la queue de paon (NDLR : c’est peu banal…): ultrapersistance aromatique, flaveur hors norme, finesse d’expression, une véritable sorcellerie vineuse. Il viendra épouser vos papilles en un final interminable et majestueux digne de L’oiseau de feu de Stravinsky. Une déflagration de plaisir … pour un vin immortel ?

Quelques exemples personnels : Pauillac 1er Grand Cru classé 1985 du Château Mouton-Rothschild, Clos de la Roche 2004 du domaine Ponsot, Côte Rôtie La Turque 1986 d’Eric Guigal.

2/ Le missile bling bling :

C’est la Rolex du vin (celui qu’il faut avoir bu avant ses 50 ans…), le vin préféré de Paris Hilton ou du rappeur Jay-Z, on n’est plus sur une musique du Stravinsky, mais plutôt sur un air de Puff Daddy. C’est le vin qui impressionnera votre entourage, mais qui flinguera votre portefeuille, et dont la qualité ne compensera pas toujours l’impact financier laissé sur votre compte bancaire… C’est le genre de vin que l’on juge beaucoup trop sur son prestige et la notoriété de son étiquette, ce qui biaise toute appréciation objective lors d’une dégustation ouverte (CQFD : optez pour des dégustations à l’aveugle !!).

Exemples (non personnels 😉 ) : Champagne Dom Pérignon Vintage 2003 ou 2004 dans son coffret mauve flashy ou jaune Stabilo signé Jeff Koons (160 euros), Champagne Armand de Brignac Brut Gold (260 euros la bouteille).

1157 koons2

3/ Le missile vieillissant, voire complètement cacochyme…

C’est un grand vin qui a passé son apogée, et dont la garde est anéantie. Un vin atone et décharné… Parfois malade (oxydé), souvent passé… Et oui, un grand vin ne le reste pas toute sa vie ! Pour éviter cet écueil, le choix du millésime est décisif.

4/ Le missile bouchonné :

Alors là, c’est la grosse tuile… (selon les sources, en moyenne 5 à 10% des bouteilles sur les vieux millésimes, 3 à 5 % sur les millésimes plus récents), mais c’est surtout un crève-cœur ! Vous êtes bon pour retourner le lendemain chez votre caviste préféré (qui ne le sera bientôt plus) pour qu’il vous change votre bouteille.

Souvenir personnel récent : Saint-Julien, 2ème Grand Cru classé, 1986 du Château Léoville-Poyferré.

5/ Le missile pétard mouillé :

C’est l’échec cuisant!!! que personne n’osera avouer si l’étiquette est prestigieuse. Vous entendrez alors fuser des litotes : « il est un peu décevant, je l’ai déjà goûté meilleur ». Bref, vous préfèrerez lui chercher des excuses, plutôt que de remettre en cause la qualité du jus.

Exemple personnel : par politesse, je ne divulguerai pas le dernier pétard mouillé que j’ai dégusté… 😉

6/ Le faux missile :

Annoncé comme un « gros missile », vous jouez le coup de bluff et optez pour un vin de second rang dans une AOP plutôt modeste, mais superbement vinifié et au top de son apogée.  Aucun doute, il surprendra les dégustateurs.

Quelques idées : Coteaux du Languedoc Clos des Cistes 2003 du Domaine Peyre Rose, Chinon Clos de l’Echo 1989 du domaine Couly-Dutheil ou Chinon 1989 du Domaine Les Roches (Lenoir), Vouvray Le Haut Lieu demi-sec 1982 du domaine Huet, Margaux 2000 du Château Bel Air Marquis d’Aligre.

Conclusion :

Oublions un peu ce jargon viril et militaire… Tout ceci est évidement très subjectif, tout est question de goût et de la représentation qu’on se fait d’un « grand vin ».  Chacun aura donc SA définition d’un « grand vin ».

A mes yeux, un « grand vin » c’est comme un grand tableau, une pièce d’exception qui parviendrait à combiner :

– l’éclat lumineux d’une marine de Turner,

turner_g

– la rondeur d’une danseuse de Botero,

09_RET

–  le côté hypnotique du regard de la Joconde,

– une trame tannique sensuelle et interminable comme le dos de la Grande Odalisque d’Ingres (qui comme tout le monde sait, a des vertèbres en trop),

index

– une danse aromatique classieuse digne des Fêtes Galantes de Watteau.

lancret-la_camargoretouche

Mais un « grand vin », c’est surtout un catalyseur de sensations et de souvenirs (des paysages, des voix de personnes aimées ou admirées etc) qui ne s’effacent plus une fois en mémoire. Lorsque vous avez connu cela, vous n’avez qu’une envie, y goûter à nouveau… pour renouer avec ce voyage sensoriel envoûtant.

Finalement, un « grand vin » va au-delà des mots, il se vit plus qu’il ne se dit…

« Je crois plus à la compréhension émotionnelle qu’à la compréhension intellectuelle d’un tableau (d’un vin) »

« Le « Je » n’est pas seulement celui qui pense et qui fait, mais aussi celui qui ressent, qui éprouve et qui vibre. (…) Le monde existe d’abord avec nos sens, avant d’exister par la pensée. »

Françoise Héritier (Le sel de la vie)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s