Le vin de membrane de vierge, un élixir de vie…

Littérature spiritueuse

On connaît tous cette célèbre phrase de Salvador DALI, « Qui sait déguster, ne boit plus jamais de vin, mais goûte des secrets… ».

En revanche, on connaît moins ce petit texte qui nous révèle certains « secrets » vineux dans un style très dalien…

dali

« Le lait du bouc perfore la vierge, en inventant le vin de membrane de vierge.

Le regard malicieux, mâle, androgyne, provocant de la vierge,

fait gicler le lait féminin du bouc.

Ce jet artésien, car il tire son origine de la fonte des neiges, 

perce la membrane virginale.

De cette osmose millénaire et instantanée naît instantanément

le vin de membrane de vierge, lequel a le privilège de prolonger la vie.

Élixir de longue vit, de longue vite,

invisible longue vidi, longue veni et courte vici. »

Les vins de Gala du divin, Salvador DALI.

SDDQ10

Les outres de vin, Salvador DALI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s