Elle est née la « Divins cave » !

Actualité vineuse

« Les savants souffrent d’un complexe du vin. Il ne fait pas sérieux.  En effet, il n’est pas sérieux, il est divin. (…) De toute humanité, une seule chose est sûre, le vin est un dieu. Un dieu si évident pour tous qu’il a pu passer d’une civilisation à l’autre sans changer d’état civil : Dionysos et Bacchus sont interchangeables . » (Raymond Dumay, La mort du vin).

©Cave Divins

La divine cave gourmande parisienne est née, lovée dans son écrin noir très « soulagien » au cœur de la rue Hérold (numéro 25) à deux pas de la place des Victoires et des jardins du Palais Royal. Comme dans les toiles de Pierre Soulages, du noir jaillit la lumière, celle du verre de vin qui épouse le soleil….. Derrière la lourde vitre, on décèle de nombreux flacons alignés sur des étagères pleines de promesses…

Le patron des lieux, c’est Thomas Bravo-Maza, un très bon ami journaliste (spécialiste de l’oenotourisme à la Revue des Vins de France notamment, réalisateur du magnifique film « Quatre saisons à la Romanée Conti », auteur avec Jean-Pierre Coffe du guide « Mes vins préférés à moins de 10 euros » etc), érudit à la sensibilité vineuse aiguë, à la passion bachique communicatrice et exigeante, fin connaisseur des vignerons faiseurs de vins de caractère (avec qui il a conservé un lien étroit) et enfin ardent défenseur du goût du vin.

Thomas a toujours été animé par cette envie irrépressible de faire connaître et faire partager ses coups de cœur pour les grands vignerons d’aujourd’hui et de demain, de France ou du bout du monde. Pour ce faire, il a sélectionné dans sa cave 250 références ! Vous y trouverez des vins rares, des vins étonnants d’ici ou d’ailleurs, toujours faits par de grands vignerons, des hommes et des femmes dépositaires de savoir-faire uniques, dans le respect de l’homme et de la nature.

©Cave Divins

A la Divins cave, on est loin d’une offre vague et impersonnelle d’un caviste lambda…  Dans une approche émotionnelle, Thomas nous clame avec grande sincérité, son amour du beau vin, son profond respect pour l’œuvre des vignerons. Ecoutons-le nous chuchoter ceci :

« Le goût du vin, avouez que ce sont surtout des images, et c’est cela aussi qui nous plaît. En bouche, le vin procure alors des émotions si précises que le souvenir d’une œuvre et de ses détails les plus infimes revient vous étreindre. »

Par son approche, Thomas redonne clairement vie à ces mots de Francis Ponge (Pièces) : « Comme de toutes choses, il y a un secret du vin ; mais c’est un secret qu’il ne garde pas. On peut le lui faire dire, il suffit de l’aimer, de le boire, de le placer à l’intérieur de soi-même. Alors il parle… »

Le vin est l’art du temps. Chaque bouteille est unique, elle renferme un instant d’éternité. Thomas qui a bien connu Claude Chabrol vous répondrait : « il n’y a pas de grands vins, il n’y a que de grandes bouteilles » ! Incontestablement, sa cave en recèle…

©Cave Divins

 

Publicités

Une réflexion sur “Elle est née la « Divins cave » !

  1. Voici une entrée précise, fine et justement précieuse de ce que la boutique dévoile de l’âme de son propriétaire et de ses choix.
    Tout est dit, reste à boire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s